Critique de la raison numérique : innovation, sociétés et libertés

Télécharger le Syllabus

Sciences Po, Ecole du Management et de l’Innovation

Période : Semestre de printemps 2017-2018

Horaire : A définir.

Pré-requis : aucun

Descriptif du cours : Ce cours vise à mettre en perspective les multiples enjeux de l’innovation technologique, à l’heure où cette dernière bouleverse en profondeur le monde du travail, nos vies quotidiennes et nos libertés, au point de faire redouter l’avènement d’une nouvelle « servitude volontaire », selon la formule de La Boétie. La technique est, en effet, ambivalente, contribuant à la fois à la modernisation des sociétés et à la remise en cause des modèles politiques, économiques et sociaux issus de l’Etat providence. Le big data et les algorithmes donnent en effet corps à une société de l’anticipation où le règne de la loi fait place à la gouvernance des nombres, et ce jusque dans la vie privée des individus. Appuyé sur les acquis de plusieurs disciplines (histoire, droit, économie, sociologie, science politique, psychologie), ce cours entend donc donner des clefs de compréhension de la « société technicienne », tant d’un point de vue empirique, à travers des études de cas, que d’un point de vue théorique, à travers les principaux textes de référence. 

Mode de validation : Contrôle continu. Fiche de lecture individuelle (50%) ; Etude de cas en groupe (50%)

Lectures principales demandées :

  • Alain Supiot, La gouvernance par les nombres. Cours au Collège de France (2012-2014), Paris, Fayard, 2015
  • Norbert Wiener,  Cybernétique et société, Paris, Seuil, 2014 (1950).
  • Eric Sadin, La vie algorithmique. Critique de la raison numérique, Paris, Editions l’Echappée, 2015.